Kathrine Switzer - La première femme à courir un marathon de façon officielle !

Aujourd’hui, on a voulu te raconter l’incroyable histoire de Kathrine Switzer. Son nom te dit quelque chose ? C’est normal ! Cette américaine a bouleversé l’histoire de la course à pied puisqu’elle est la première femme à avoir couru et terminé un marathon de façon officielle. Et oui, cette femme en a dans le mollet ! Elle est devenue une véritable icône pour de nombreux sportifs et sportives. On va donc te retracer son parcours.

Voici son histoire :

Kathrine-Switzer - portrait - running - bomolet - course à pied - mollets - copie

Kathrine Switzer est une américaine née en 1947 en Allemagne. Elle a suivi des études de journalisme et pratiquait l’athlétisme à l’université de Syracuse. Un jour elle a entendu parler de Roberta Gibb, qui est la première femme à avoir couru et terminé le marathon de Boston en 1966. Mais c’était de façon non officielle. Elle a donc eu l’idée, elle aussi de courir ce marathon mais cette fois-ci de manière officielle.

Elle demande à son entraîneur, Arnie Biggs qui avait 15 marathons à son actif, des conseils pour réussir ces 42km et surtout de l'aide pour s'inscrire. Qu’on se l’avoue, il n'était pas enchanté par l’idée puisqu’à l’époque on pensait que les femmes risquaient de se blesser ou de perdre leur utérus si elles couraient. Finalement, il change d’avis quand il voit la détermination de la jeune femme. Trois semaines avant la date fatidique, Kathrine Switzer réussit à parcourir 42 km. Pour s’inscrire, ils ont trouvé le stratagème parfait : le règlement du marathon ne mentionne pas l’interdiction des femmes, elle s’inscrit donc en indiquant seulement ses initiales.

 

Le 19 avril 1967

Accompagnée de son petit ami Tom Miller et de son entraîneur Arnie Biggs, elle est sur la ligne de départ avec le dossard numéro 261. Elle a décidé de ne pas cacher sa féminité en mettant du maquillage dont du rouge à lèvres. Au bout du sixième kilomètre, le directeur du marathon parvient à se faufiler dans la course et tente de lui arracher son dossard, indigné de voir une femme courir. 

 Get the hell out of my race and give me those numbers ! Tirez-vous de ma course et donnez-moi ce dossard.

Son petit ami, Tom Miller, l'éjecte d’un grand coup d’épaule de la course. La photo fait le tour du monde. 

Kathrine Switzer, course marathon, running, BOMOLET

Elle terminera ce marathon en 4h20min. Kathrine Switzer devient la première femme au monde a bouclé le marathon de manière officielle. C’est historique. 

 

Après l'exploit de Kathrine Switzer

l'histoire de Kathrine Switzer - Une femme qui en a dans les mollets - running - bomolet

En 1972, en grande partie grâce à elle, les femmes peuvent désormais participer au marathon de Boston. 7 ans plus tard, c’est à Paris que l’on accepte les marathoniennes. En 1974, elle remporte le marathon de NY en 3 H 7 mn 29 s.

Elle continue de se battre chaque jour pour la parité dans le monde du sport.

D’ailleurs, la course à pied est un sport de plus en plus paritaire. En France, il y a autant de femmes que d’hommes qui pratiquent la course à pied.

 

On espère que cette histoire vous plaît et qu'elle vous donne envie de remuer (encore plus) vos mollets. D'ailleurs, si vous avez vraiment envie de chausser vos baskets et que vous êtes de Lyon, ou de Nantes, on vous propose nos parcours préférés : Où courir à Lyon ?   Où courir à Nantes ?

 Et si vous n'habitez pas dans ces villes, n'hésitez pas à nous dire dans quelle ville vous souhaitez découvrir nos parcours préférés :)

 

Nos sources :

  • France Culture - Kathrine Switzer : le marathon de la liberté
  • France Inter - Kathrine Switzer, la première femme à courir officiellement le marathon de Boston, en 1967 !
  • Le Parisien - Running : les femmes sont dans la course
  • Womensports - Infographie : la femme et le sport en France, on en est où ?

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés